Alchimie Construction, où le chanvre devient béton

Le point de départ : Olivier Rossignol a fait des études de charpente. Très tôt, il s’intéresse au chanvre, qui offre notamment des propriétés isolantes remarquables, lorsqu’il est utilisé en béton végétal pour les murs, les toitures ou les sols. Les deux matières qu’il travaille sont donc le bois et le chanvre, dont il apprécie particulièrement les ambiances qu’ils créent. De 2006 à 2016, il dirige la société Chanvre Construction, qui compte jusqu’à 5 salariés. Il souhaite arrêter, puis reprend une activité pendant deux ans au sein de Cabestan jusqu’à décembre 2019. Son envie de recréer une société qui inclurait plus les personnes souhaitant assister et participer aux chantiers aboutit en avril 2020 à la création d’Alchimie Construction, où Olivier travaille seul pour le moment.
Les ustensiles : 1. Méthode appliquée

Son envie de créer Alchimie Construction point au premier confinement en 2020. Avec l’expert-comptable de sa précédente entreprise, il décide de créer une SASU, dans l’optique de l’ouvrir plus tard à d’autres partenaires et éventuellement la transformer en coopérative ou SCOP. Après des retards administratifs dus au Covid, il ouvre sa société le 14 avril 2020. Grâce à ses contacts du temps de Chanvre Construction, et surtout ses interventions pour Solution ERA en tant qu’expert en Construction en chanvre, quelques propositions de chantiers s’offrent à lui et les commandes ne cessent de croître. Il utilise d’ailleurs assez activement les réseaux sociaux pour montrer ses chantiers.

2. Étapes clés :
- Début d’Alchimie Construction en avril 2020
- Premier chantier en Haute-Savoie en mai 2020
- Quelques chantiers en décembre 2020
- Reprise très importante des projets au printemps 2021, dont des chantiers ouverts au public, ou de lancement sur plusieurs jours afin que les clients finissent par eux-mêmes, une fois formés.

3. Moyens financiers et humains
Olivier n’a pas eu d’aide au démarrage, et la crise du Covid a compliqué les démarches d’enregistrement de son entreprise. Pourtant, il aborde la suite d’une manière plutôt sereine. La première année, il a fait 44000€ HT de chiffre d’affaires, et il est sur un prévisionnel de 90000 l’année suivante. Même s’il n’a « pas fait de folies », Alchimie Construction « progresse vraiment bien ». Pour l’instant, il n’a pas de structuration suffisante pour répondre à des commandes publiques par exemple, mais peut-être plus tard, éventuellement avec des salariés.
Astuces du chef : 1. Éléments facilitateurs

Son réseau, notamment le fournisseur avec lequel il travaillait auparavant, sont bien sûr d’une grande aide. Les cours chez Solution ERA lui apportent également des clients parmi les élèves ou les autres formateurs, et certaines maisons pour lesquelles il travaillera ont été dessinées par un architecte en bioclimatisme, expert comme lui pour la formation.
Le fait que le béton de chanvre soit encore relativement marginal lui permet aussi d’attirer une clientèle curieuse – et nombreuse. Il constate que les gens sont curieux, voire surpris, en bref attirés par cette matière et ce savoir-faire.

2. Points de vigilance

Pour Olivier, il faut s’attacher à être transparent sur son savoir-faire, être très libre avec l’information et les connaissances. Pour cela, il faut prendre le temps et le conjuguer avec les chantiers. Il part du principe que plus de personnes utiliseront des matériaux naturels et écologiques comme le chanvre et la terre mieux ce sera.
Il est aussi conscient que malgré sa grande expérience dans le domaine, il achoppe parfois à des questions non résolues, qui lui demandent du temps avant de trouver la solution. L’humilité est une valeur qu’il défend dans sa pratique.
Les réussites de la recette : Alchimie Construction est à la fois une entreprise de construction et de formation : Olivier aime impliquer les gens, qu’ils visitent le chantier. Le chanvre est une matière qui rassemble, dans la mesure où il est accessible entre autres aux femmes car peu lourd et sain donc sa manipulation est sans danger.
Il a de belles perspectives pour la suite, notamment un bâtiment de taille conséquente dans la zone artisanale de Novalaise, accueillant des ateliers et de l’habitat, ce qui sera une première pour lui.
Thématique de la recette : Education populaire, Logement, Intelligence collective
Levier méthodologique utilisé : Accompagner et former les jeunes, Favoriser l'implication des jeunes, Faire découvrir le territoire et les métiers, Développer l'attractivité du territoire
Fiche rédigée par : CIPRA France
Personne contact : Inès Hubert
Organisation : CIPRA France
Mail : france@cipra.org
Téléphone : 04 76 42 87 06
Pour en savoir plus sur la recette : https://www.facebook.com/AlchimieConstruction/
Ville concernée : Sonnaz