Colocation à dimension intergénérationnelle et solidaire en Résidence Autonomie

colocationadimensionintergenerationnelleet_fesaintdiziercolocationintergenerationnellesolidaire.jpg
Le point de départ : Des étudiants en formation dans les domaines des métiers du médico-social bénéficient d’un hébergement à moindre coût au sein d’une résidence autonomie en échange d’une mission d’accompagnement et de veille auprès des résidents. Cela permet aux jeunes d’avoir une expérience professionnelle auprès des personnes âgées et aux résidents de disposer de gardiens présents 24h/24, 7 jours sur 7.

Constats
  • La Ville de Saint-Dizier ne dispose pas d’hébergements destinés aux étudiants.
  • Le CCAS gère déjà une résidence sociale jeune « Les Z’Aparts » de 9 appartements (dont 2 colocations) afin de répondre à la demande d’hébergements pour un public en mobilité professionnelle : la demande ne peut pas toujours être satisfaite.
  • Des organismes de formation dans le domaine de la santé et du médico-social sont présents sur le secteur (Institut de formation en soins infirmiers, aide-soignant...).
  • Tous les ans, des demandes de jeunes en formation professionnelle dans le secteur paramédical ou médico-social sont déposées.
  • Des demandes d’appartements s’avèrent plus importantes en début d’année scolaire.
  • Des difficultés pour certains jeunes à se loger à moindre coût.
  • La gestion de la résidence confiée au CCAS rassure les parents de jeunes parfois éloignés de leur famille

Contexte
La volonté de la collectivité :
  • de trouver une solution d’hébergement pour les jeunes en mobilité sur la ville,
  • d’assurer une présence physique jour et nuit au sein des résidences autonomie,
  • de s’appuyer sur son expérience et son expertise du dispositif « Z’Aparts » pour proposer un dispositif complémentaire en résidence autonomie.
Les Résidences autonomie
  • Résidence La Noue de 24 appartements,
  • Résidence autonomie Ambroise Croizat de 67 appartements de 33 m² avec balcon, dont 6 logements meublés et équipés pour des séjours temporaires.

Principaux objectifs
  • Développer la colocation solidaire en résidence pour personnes âgées,
  • Permettre à des jeunes en mobilité professionnelle de bénéficier d’un logement à moindre coût,
  • Développer leur expérience professionnelle,
  • Elargir leurs champs de compétences,
  • Proposer une formation complémentaire à leur cursus,
  • Participer à la vie en résidence pour personnes âgées,
  • Favoriser un enrichissement mutuel,
  • Assurer la sécurité des résidents par la présence d’un gardien,
  • Augmenter le nombre de logements meublés de type « Les Z’Aparts » pour accroître les capacités d’accueil pour les jeunes en mobilité professionnelle.

Public(s) Ciblé(s) par l'action
  • Jeunes en formation à Saint-Dizier,
  • Résidents.

Photo : Wikimedia Commons / Vassil
Les ustensiles : Moyens humains
Pour la mise en place du projet, il est nécessaire de comptabiliser le temps d’installation du projet en fonction de la qualité d’accueil souhaité : meubler et équiper le logement, effectuer des demandes d’aides financières notamment au titre de l’AGLS (aide à la gestion locative), procéder aux installations techniques, téléphoniques, internet, wifi en assurant une traçabilité de connexion.
Sur la gestion courante, en moyenne sur l’année. Variable selon le nombre d’entrées et de sorties.
Gestion administrative (4h/mois) + Accompagnement social (2h/mois) + Agent technique (1h/mois)

Moyens materiels
  • 1 appartement en collocation meublé et tout équipé (il suffit d’apporter son linge plat et sa valise) avec le matériel pour entretenir le logement,
  • Connexion internet,
  • Téléphone et bip de garde,
  • Badges et clés d’accès à la résidence,
  • Cahier de procédures, consignes et transmissions.

Budget du projet
5400 € : L’aménagement et les équipements pour un appartement sont estimés à 2 500€. Le CCAS avait obtenu une subvention de la Région pour l’aménagement et l’équipement des deux premiers appartements en 2014.

Partenaires opérationnels

  • Le conseil d’administration du CCAS,
  • Les membres élus à la commission d’attribution de logement,
  • Les membres du Conseil de la Vie Sociale,
  • L’office Publique de l’Habitat (OPH) propriétaire des locaux,
  • Les organismes de formations : institut de formation en soins infirmiers, d’aides-soignants, les hôpitaux.

Ils financent l'action

L’Etat, dans le cadre d’une demande de subvention, au titre de l’aide à la gestion locative portant sur la résidence jeunes « Les Z’Aparts » et élargie au dispositif de colocation solidaire en Résidence autonomie.
Astuces du chef : Contraintes / Freins pressentis :
Par rapport aux jeunes
Présence obligatoire selon un planning de garde établi
Trop de responsabilités par rapport à la personne âgée
Profil inadapté
Par rapport aux résidents
Parfois très demandeurs, exigeants et peu tolérants

Facteurs de réussite :
Formaliser un accueil personnalisé du jeune et présentation aux résidents et personnel de la structure
Accompagnement du jeune et des résidents
Reconnaissance du rôle, de la mission du jeune
Expérience professionnelle
Formation aux premiers secours à considérer
Communication autour du projet
Les réussites de la recette : BILAN :
Le dispositif initial mis en place par le CCAS au sein de la résidence La Noue date de 2015. Au vu de cette expérience, la collectivité a souhaité l’étendre au sein d’une résidence plus importante. Le projet a été mis en place avec beaucoup d’explications et de concertations avec les résidents (réunions, retours d’expériences de ce type…) et le personnel. Depuis 2014, les appartements ont été peu vacants.

Les jeunes s’étant investis dans ce projet l’ont apprécié : ils sont restés le temps de leur formation (3 ans) et ont parfois postulé pour un emploi saisonnier au sein de la résidence.

Les résidents quant à eux font remarquer lors des Conseil de la Vie Sociale (CVS) que les rapports sont bons avec les "gardiens". Ils apprécient d’avoir de jeunes gardiens et les moments passés en communs. C’est donc sur cette dynamique positive que le projet a été étendu sur la résidence Ambroise Croizat.

Au fur et à mesure de cette expérience, le CCAS a mis en place des moments particuliers :
  • L’accueil du jeune : présentation au colocataire, présentation aux résidents ;
  • Une fois par mois, le « rendez-vous des gardiens » , un échange autour d’un café gourmand le vendredi à 18h lors de sa prise de garde ;
  • Une réunion toutes les 6 semaines environ permettant des échanges sur la vie au sein de la colocation, au sein de la résidence, les problèmes rencontrés, les solutions apportées…
Thématique de la recette : Logement, Social, Saisonnalité
Levier méthodologique utilisé : Faciliter l'accueil des jeunes adultes, Mettre en réseau et coordonner les acteurs, Mobiliser des outils financiers
Fiche rédigée par : UNCCAS
Personne contact : Marie-Estelle Czekata, Directrice et Sophie Maulcler
Organisation : CCAS de Saint-Dizier
Mail : smaucler@mairie-saintdizier.fr
Téléphone : Accueil CCAS : 03 25 96 09 39
Ville concernée : Saint-Dizier