Coordonner les acteurs jeunesse d'un territoire

Date de l'article : 16.11.2020
Chapo de l'article : Ce troisième webinaire thématique a réunit plus de 40 participants le 11 juin 2020, et cet article est le fruit d'une rédaction qui fait suite aux interventions de représentrants du Réseau Acteurs Jeunesse du Royans-Vercors, du Département de la Savoie et de Territoires Conseils. Ce cycle s’inscrit dans le cadre du projet européen AJITeR « Favoriser l’Accueil des Jeunes adultes et de leurs Initiatives en Territoires Ruraux » porté en partenariat avec l’ADRETS, le CREFAD Auvergne, CIPRA France et le RECCA.
Corps de l'article :

Mises en réseau et modes de faire entre acteurs des territoires

Le projet AJITER "Faciliter l'Accueil des Jeunes Adultes et de leurs Initiatives dans les TErritoires Ruraux" vise à porter un regard nouveau sur l'enjeu majeur que représente l'accueil et l'installation des jeunes adultes dans les territoires ruraux est l'objectif que se donne un consortium inédit de 5 partenaires. Courant jusqu'en 2021, il vise à capitaliser et diffuser des initiatives inspirantes en matière d'accueil des jeunes adultes en milieu rural et à identifier les leviers et bonnes pratiques pour améliorer l'accès aux services, l'accès à l'emploi et à la formation, ou encore la participation des jeunes à la vie locale. La plateforme www.ajiter.fr recense des fiches expériences détaillées, une veille en continu, des ressources et analyses qui sont le fruit d'un travail de capitalisation, d'expérimentation et d'animation dans nos territoires d'action.
Un cycle de webinaires a été créé par l'ADRETS dans le cadre de ce projet pour aborder sous différents angles la vaste question de l'accueil des jeunes adultes et de leurs initiatives dans les territoires ruraux.  L’ADRETS organisait le 11 juin le webinaire "Se coordonner à l'échelle territoriale pour la jeunesse ?". Rejoignant plus de 40 acteurs au niveau national, il a permis d'explorer des exemples de mise en réseau et coordination à l'échelle territoriale. A travers 3 témoignages, le webinaire a permis d'approfondir les enjeux de la coordination et de la mise en réseau des acteurs jeunesse, et au-delà, les dynamiques locales favorisant l’accueil et l’accompagnement global des jeunes adultes sur leurs territoires de vie, dans leur parcours professionnel mais aussi leur parcours de vie.

Enjeux et clés de la coordination des acteurs pour la jeunesse

Le webinaire a permis d'explorer les modalités et les enjeux de la coordination de la mise en réseau des acteurs jeunesse de l'échelle locale à l'échelle nationale. Tout d'abord à travers l'exemple d'Activ'Royans, structure animatrice du Réseau Acteurs Jeunesse du Royans-Vercors, puis du Département de la Savoie, qui a présenté sa politique départementale et sa dynamique de coordination des acteurs. Enfin, un expert associé à Territoires Conseils nous a fait profiter de son expérience d'appui de nombreux territoires français et de son observation fine de ces dynamiques depuis de nombreuses années.

Une coordination locale, cohérente et territorialisée

Aujourd’hui, la jeunesse est une compétence partagée entre les communes, les intercommunalités (au travers de contractualisations, notamment via les dispositifs de la CAF), les Départements (action sociale), les Régions (Enseignement Supérieur, formation, lycées...), l’État, et enfin aussi l'Union européenne (Garantie Jeune). Cette pluralité d’acteurs institutionnels peut paraître complexe de prime abord et elle ne doit pas masquer la capacité des acteurs locaux à se fédérer et agir, dans un cadre libre de contractualisation ou de compétence d'une collectivité.
Ainsi, en parallèle de la politique volontariste du Département de la Savoie ou de la contractualisation du Royans Vercors avec la CAF, d'autres formes de coordination ont émergé. Celles-ci portent des fonctions de mise en réseau des acteurs, cohérente à l'échelle du bassin d'emploi et de vie des jeunes, en dehors des limites administratives ou des compétences. Citons par exemple le Pays de la Baie du Mont Saint-Michel, ou encore le Conseil de Développement du Pays Basque qui a initié et accompagne depuis plus de 10 ans une mise en réseau autour de la jeunesse. Ainsi, il n'y a pas de bonne réponse quant au périmètre d'intervention et d'action de cette coordination, mais la question du niveau territorial pertinent doit être posée dans la réflexion et la constitution de ces réseaux.

Penser et agir en transversalité, construire un culture commune

Relevé comme un point fondateur pour enclencher une dynamique durable qui fédère les acteurs jeunesse sur un territoire, l'animation territoire à l'échelle intercommunale et départementale peut passer par des rencontres régulières qui favorisent une culture commune autour des enjeux de la jeunesse et de ses besoins. Par exemple, c'est à ce titre qu'un cycle partagé de formation est envisagé pour les professionnels faisant partie du réseau, et dont le programme est déterminé en fonction de besoins relevés par le collectif, chaque année, aussi bien pour la Savoie que pour le Royans-Vercors.
Dans cette démarche d'animation, il apparaît essentiel que la structure qui pilote la dynamique adopte une posture de confiance vis-à-vis des structures et professionnels de terrain. En effet, ce sont eux qui connaissent de manière fine les problématiques, les besoins des jeunes, et ceux de leur territoire. Par exemple, la Savoie s'appuie sur l'expertise de 5 associations départementales ; en Meurthe-et-Moselle, l'animation se déploie à travers le réseau des structures d'éducation populaire. A l'échelle intercommunale, on trouve tantôt un pilotage par des structures jeunesse ou en copilotage avec la CAF, comme c'est le cas pour le Réseau Acteurs Jeunesse du Royans-Vercors.
En corollaire, un rôle de facilitation semble dévolu à cette fonction de pilotage, dans la réalisation de projets en partenariat entre les structures, ainsi que dans la constitution de groupes de travail par projet, ou par territoire. Cette culture commune semble alors bien le préalable pour ouvrir la voie à une démarche de coordination en transversalité, qu'appelle en effet l'accompagnement global des jeunes adultes, puisque cet âge renvoie à des besoins dans toutes les facettes de la vie des jeunes (logement, mobilité, emploi, lien social, ...).
La coordination des acteurs dans la conduite des politiques jeunesse vers les jeunes adultes, appelle donc de prendre en compte de manière transversale les axes d'intervention que sont : l'information et l'accès au droit, l'insertion, l'autonomie et l'engagement au centre de l'action publique, et comme le rappelle Kamel Rarrbo de Territoires Conseils : "Pour les jeunes adultes, il ne s'agit pas de développer uniquement un volet "occupationnel, mais au-delà, offrir les conditions objectives et subjectives des projets que les jeunes, eux-mêmes imaginent, en libre initiative et autonomie."

Définir la place des jeunes, Capter l'expression des besoins des jeunes à travers des espaces d'expression libre

La place des jeunes adultes dans la construction des politiques jeunesse relève d'un souhait partagé, mais reste souvent à l'état de vœu pieu. Un moyen pour les acteurs d'engager un premier pas vers cette participation tout au moins active, repose sur la création d'espaces de paroles pour l'accueil des besoins exprimés par les jeunes eux-mêmes. A l'échelle intercommunale dans le Royans-Vercors, depuis trois ans, les jeunes adultes anciens usagers des centres de loisirs, sont invités (et bien présents) à participer à une Assemblée libre des jeunes (un format revisité du Parlement Libre de Jeunes , proposé notamment par les Centre sociaux). Au Département de la Savoie, comme dans d’autres départements, le Conseil départemental des Jeunes est un format d'expression qui permet de mieux comprendre le besoin des jeunes pour les élus du département et façonne l'exercice de la participation citoyenne dès le jeune âge.
Ces formats, plus ou moins libres ou institutionnalisés, souvent construits avec des techniques d'intelligence collective ou d'éducation populaire, ont le mérite de faire s'exprimer les jeunes sur leurs besoins, leurs difficultés. Ils semblent pouvoir (re)créer ce dialogue entre jeunes et élus, et être un moteur pour faire évoluer leurs représentations, voire préjugés, réciproques. Sur cette base de (re)connaissance, il est alors plus aisé de faire remonter des idées et préconisations pour influer ou faire des propositions d'évolution vers les politiques publiques.

Des initiatives intéressantes pour penser l'impact d'une coordination territoriale pour la jeunesse

Le Département de la Manche dès 1998 a consolidé le projet d'essaimage sur son territoire du dispositif Les Promeneurs du Net inspiré du modèle suédois. Un partenariat inter-institutionnel entre la Caf, la MSA, le Département, la Préfecture et l’Académie s’est construit autour des méthodes d’accompagnement et faisant évoluer les pratiques auprès des jeunes et favorisant le partenariat. Dès 2013, d’autres départements se lancent dans l’aventure et, en 2015, la Cnaf a décidé de promouvoir le concept au niveau national, et aujourd’hui la question de la présence éducative sur Internet devient une question au coeur des différentes modalités d'accompagnement vers les jeunes.
Le Département de l'Allier a initié des rencontres départementales jeunesse puis depuis 2002, et en a démultiplié l'ampleur avec les Rencontres Nationales Neuj'Pro
Le Département de la Savoie rend visible les actions et les résultats du réseau des acteurs, offrant ainsi un niveau de transparence et de mise en valeurbienvenue pour les acteurs extérieurs et partenaires du réseau. Au-delà des rencontres du réseau, une plateforme en ligne est ouverte à la contribution et alimentée par l'ensemble des membres du réseau (Plateforme du réseau jeunesse 73 ).

A retenir pour les réseaux et coordinations pour la jeunesse

Quelques éléments de réponse, et un tour d’horizon des enjeux clés de la coordination et de la mise en réseau des acteurs pour la jeunesse à l'échelle territoriale : voilà ce que nous a proposé ce webinaire. Retenons 4 de ces piliers fondamentaux : le territoire, la transversalité, les acteurs impliqués, et enfin la place des jeunes. Tous à questionner aussi bien dans le processus de constitution du réseau que dans une logique de mise en action à une échelle pertinente. Toutefois, alors qu'il nous semble que les trois premiers piliers soient le plus souvent acquis dans les coordinations et réseaux d'acteurs, subsiste la question de la place pensée et accordée aux jeunes dans ces processus d'élaboration des politiques et les actions conduites. Ce webinaire a pointé cette limite de l'exercice de la politique jeunesse et l’importance de ce premier pas de mise en dialogue et d'accompagnement de l'expression libre des jeunes. Ce premier pas qui reste, rappelons-le, un préalable essentiel à une participation active, qui malheureusement restera une chimère si la rencontre et l’interconnaissance entre les jeunes et les acteurs privés et publics n'est pas facilitée.

La question de la place des jeunes dans la coordination territoriale

Ce webinaire est une photographie de trois témoignages aux périmètres d'action différents, qui font écho à quelques pistes pour aller plus loin dans la réflexion : 
  • • Une politique jeunesse est-elle possible sans la participation des jeunes ?
  • • Est-ce que la participation est la bonne marche à viser ? Est-ce qu’il existe des préalables qui manqueraient aujourd’hui à cette participation désirée et désirable ?
  • • Comment penser et favoriser l'interconnaissance acteurs jeunesse - jeunes - élus ?
  • • Comment faire évoluer les représentations des élus et représentants institutionnels pour mieux accueillir ce qui est proposé par les jeunes ?
  • • Que doit-on travailler sur les représentations de chacun pour se connaître, se reconnaître dans des rôles respectifs ?

Voir le replay du webinaire :



Contacts intervenants :

Mathieu Ferrand, Directeur d'Activ'Royans et pilote du Réseau Acteurs Jeunesse du Royans-Vercors. mail : activ-royans.direction@orange.fr
Rémi Serain, Chargé de mission accompagnement des politiques jeunesse Département de la Savoie. mail : Remi.SERAIN@savoie.fr
Kamel Rarrbo, expert associé à Territoires Conseils sur les politiques jeunesse. mail : rarrbo@wanadoo.fr

Rédaction :

Claire Belet, cbelet@adrets-asso.fr