En bref


Notre but est de proposer un programme de capitalisation et de de diffusion des bonnes pratiques autour de la thématique de l’accueil et de l’installation des jeunes adultes et de leurs initiatives dans les territoires ruraux.

Notre plan d’actions qui se déroulera sur 3 ans du 1er septembre 2018 au 31 août 2021, consistera à repérer et découvrir, analyser et caractériser, accompagner et tester une pluralité de pratiques, souvent innovantes, trop fréquemment invisibles, pour partie hors normes ou en émergence. En effet, il nous semble intéressant de permettre aux initiatives de terrain de connaître un changement d’échelle dans leur diffusion et leur valorisation. Nous aborderons ainsi ce travail de manière transversale et en termes d’essaimage.

Les enjeux du projet


En l’espace d’un demi-siècle, les territoires ruraux ont subi de profondes transformations. Ce sont aujourd’hui des espaces multifonctionnels en mutation, où s’inventent de nouvelles manières de vivre, de travailler, d’habiter, d’échanger, de produire, de rêver et de se projeter. Engagés dans des recompositions territoriales, socio-économique et culturelles, ces espaces s’inscrivent aujourd’hui dans de nouvelles logiques plus systémiques, de réseau, de transition écologique et sociale, de mise en capacité de leurs ressources.
Toutefois, force est de constater que plusieurs facteurs préoccupants interrogent l’aptitude des territoires et des acteurs présents à prendre en compte la place des jeunes adultes en leur sein, enjeu pourtant crucial pour conduire les dynamiques de développement et de transition. De nombreuses limites sont constatées dans l’observation d’une démographie vieillissante des territoires, l’analyse des difficultés d’accès à l'emploi, aux services ou au logement pour les jeunes adultes ou encore la faiblesse du rôle qu’ils peuvent jouer dans la démocratie locale. Or, tant les initiatives qu’ils peuvent conduire que dans les ressources qu’ils apportent au territoire, les jeunes adultes constituent une force agissante qui peut et doit expérimenter, questionner, participer à l’élaboration des nouveaux projets de territoire et des politiques de développement rural qui y sont attachés.

De nombreux territoires ruraux sont ainsi confrontés au défi de faciliter l’installation durable de ces jeunes adultes, qui construisent leur parcours de vie entre 17 et 35 ans. Ils doivent pouvoir s’appuyer sur une compréhension plus fine des nouvelles pratiques qui visent en particulier à s’adresser à ces jeunes adultes et qui sont exercées en matière d’emploi, d’amélioration de la qualité de vie, notamment à travers l’accès aux services, et en matière d'approfondissement de la participation citoyenne

Les axes du projet


Axe 1 : Penser l’emploi et la formation en termes de parcours

A travers ce premier axe, nous souhaitons étudier les facteurs et les logiques à l’œuvre dans la décision pour un jeune adulte de s’établir durablement en territoire rural.

Axe 2 : Maintenir l’attractivité des territoires en développant l’accès aux services

Ce deuxième axe vise à identifier les leviers, qui à travers le développement de l’accessibilité des services, incitent les jeunes adultes à se maintenir dans les territoires ruraux.

Axe 3 : Favoriser le sentiment d’inclusion par la participation citoyenne

Ce troisième axe vise à étudier mais aussi à mener des expérimentations pour favoriser la participation citoyenne des jeunes dans les territoires ruraux.

Notre méthodologie d'action


  • la création de collectifs pour étudier de manière transversale, et en croisant les regards de différents réseaux, les thématiques ciblées ;
  • un travail de fond pour recenser l’existant en termes de politiques publiques mais aussi d’initiatives ;
  • des expérimentations pour inciter les jeunes à s’investir dans le tissu associatif et citoyen de leurs territoires ;
  • un appui à l’essaimage en testant des mécanismes et méthodologie de diffusion.