• Permis à 1 € / jour : Ce dispositif destinée aux 15-25 ans concerne les permis B, le permis A1 et A2. Il permet d’accéder à un crédit à taux zéro pour financer leurs cours de conduite sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement financier. Cette préparation au permis devra être remboursée à hauteur de 30 € par mois, les intérêts étant pris en charge par l’État. En savoir +
  • Fonds d'Aide aux Jeunes (FAJ) : "Il vise à favoriser l’insertion sociale ou professionnelle d’un jeune ayant besoin d’un soutien ponctuel ou régulier dans les domaines du logement, de la santé, du transport, avec une aide maximale allouée de 1000 € pour des jeunes de 18 à 25 ans. etc. En savoir +
  • Aide aux apprentis : Un apprenti âgé de plus de 18 ans et engagé dans la préparation de son Permis B peut ne bénéficier. En savoir +
  • Aide aux chômeurs : Certaines catégories de chômeurs peuvent bénéficier d'une aide financière pour passer la catégorie B du permis de conduire. Cette aide, versée par Pôle emploi à l'auto-école, ne peut pas dépasser 1 200 €. En savoir +
  • Aide aux personnes handicapées : La prestation de compensation du handicap (PCH) peut financer en partie les leçons de conduite. En savoir +
  • - Le Compte Personnel de formation : Depuis le 15 mars 2017, le compte personnel de formation (CPF) peut être mobilisé pour financer l'examen du permis de conduire (code et conduite) mais est non cumulable avec d'autres aides (permis à 1 €). En savoir +