Rénovation du parc social pour le logement des travailleurs saisonniers

renovationduparcsocialpourlelogementdes_logo-emploi-saisonniers-belleville.png
Le point de départ : Le territoire compte environ 5000 saisonniers sur les stations des Ménuires et Val Thorens. Les saisonniers sont généralement logés par leurs employeurs, malgré tout il persisite une grande difficulté du logement des saisonniers dû à la pression foncière toujours croissante : crise du logement pour tout le monde saisonniers et locaux compris (En moyenne, location mensuelle de 1000 € pour 20 m² dans le parc privé) : l'objectif de la commune est de contrer ça.

L’organisation de l’offre de logements
L’association AGIBEL gère des logements construits par la mairie et l’OPAC (8 bâtiments). Les logements sont attribués par la directrice de l’association qui est également en charge de la gestion quotidienne. La particularité du projet réside dans sa forme juridique (statut associatif). Débuté il y a environ 30 ans, celui-ci concerne environ 1400 lits. Un système de vidéosurveillance avec présence d’un gardien est mis en place.
D’autres solutions relevant du parc locatif privé ont été mises en place. L’association les relaye également sur son site internet. Un même bâtiment peut regrouper plusieurs types d’appartements. Certains sont achetés directement par des employeurs qui les mettent eux-même à disposition de leurs employés. Ce mode de fonctionnement participe au financement du projet. Environ 200 entreprises privées ont ainsi recours à ce système,
auxquelles s’ajoutent des acteurs parapublics. Le rythme de construction actuel est de l’ordre d’un bâtiment tous les 5 ans. Les prix moyens en location
sont de l’ordre de 480 euros pour 20m . On retrouve également des T3 ou T4 habités à l’année.

Enfin, un arrêté préfectoral a permis de mobiliser 24 appartements dans un bâtiment OPAC hors station à Moûtiers (l’OPAC gérant en principe uniquement des logements sociaux).
Les ustensiles : Mobilité vers et depuis les stations
Les résidences sont majoritairement situées en station. La petite taille de Val Thorens ne présente pas de contraintes particulières en termes de mobilité. Les Ménuires sont plus étendus et comprennent plusieurs quartiers. Des solutions de mobilité de type ascenseur ou navette ont été mises en place et fonctionnent bien. Une navette a été mise en place deux fois par jour selon des horaires définis suite à un vaste sondage auprès des habitants et entreprises du territoire pour poser les meilleurs horaires.

Moyens financiers :
Fonds de la Région Auvergne-Rhône Alpes pour la rénovation des bâtiments
Fonds LEADER pour la mise en place de la nevette en co-financement des communes desservies
Astuces du chef : Difficultés et leviers identifiés
• Il est possible que certains acheteurs privés sous-louent leurs appartements à des touristes.
• Louer à la saison représente une perte financière, et de ce fait, en augmentant les locations,
l’association augmente ses pertes. Les gros bâtiments sont plus économiques (principe d’économie
d’échelle).
La double saisonnalité est plus rentable, à cela peut s’ajouter la location aux intérimaires et pour les gros chantiers (fréquents aux Ménuires). De plus les employeurs ont l’obligation de louer les appartements pour une période de 7 mois. En outre, ils sont prioritaires dans le cas d’une location annuelle. Afin d’éviter d’éventuels abus, ils est préférable de louer directement aux employeurs.
Les réussites de la recette : En 2019 : le parc mis en place dans la vallée est rempli avec 24 saisonniers, dont 4 ont poursuivi leur saison avec une demande de logement à l'année.
On relève peu de problèmes de loyers impayés : dans 90% des cas, l’attribution d’un logement à un saisonnier relève d’un avantage en nature par l’employeur. Les cas de dépôts de bilans sont rares.
Thématique de la recette : Logement, Social, Saisonnalité
Levier méthodologique utilisé : Faciliter l'accueil des jeunes adultes, Mobiliser les élus et les habitants, Mettre en réseau et coordonner les acteurs, Mobiliser des outils financiers
Fiche rédigée par : Association ADRETS
Personne contact : Mathieu Jay, Directeur des affaires sociales
Organisation : Commune Les Belleville
Mail : saisonniers@lesbelleville.fr
Téléphone : 04 79 00 23 20
Pour en savoir plus sur la recette : https://emploi.lesbelleville.fr/
Ville concernée : Saint-Martin de Belleville