Scènes et Territoires favorise une animation territoriale participative au service de la promotion, médiation et diffusion culturelle en milieu rural lorrain

scenesetterritoiresfavoriseuneanimationte_scenesetterritoireslorraine.jpg
Le point de départ : Contexte
Relativement aux villes, les territoires ruraux souffrent souvent d'une offre culturelle restreinte. La culture est pourtant clairement citée comme un élément-phare d'attractivité par les ménages qui cherchent à s'installer en milieu rural. Les milieux ruraux de Lorraine n'échappent pas à cette problématique.

Objectifs visés
Dans une perspective globale de ré-équilibrer l'offre et les dynamiques culturelle en faveur du rural, « les objectifs de Scènes & Territoires sont de :
➔ favoriser l’accès aux œuvres contemporaines et l’approche de la dimension artistique par des publics éloignés des circuits habituels de diffusion et de créations culturelles ;
➔ lutter contre les inégalités géographiques et sociales ;
➔ aider les pays, les communes, les associations, les écoles et collèges... à construire leurs propres projets en mettant en œuvre une médiation culturelle et artistique de qualité en lien avec les attentes locales. »
Les ustensiles : Présentation résumée
Scènes et Territoires propose trois types d'appui :
1- Appui à la conception du projet culturel local : créant le dialogue et sur la base des attentes locales (association, habitants...), le projet artistique émerge peu à peu, associant le maximum d'acteurs locaux et associant la population. Cette dynamique de projet partagé est au cœur des interventions de Scènes et Territoires.
2- Appui méthodologique au montage de projet : choix artistiques, choix
de spectacles, partenariat, communication, administration, recherche de financements...
3- Appui technique et logistique : comment transformer une salle des Participation
fêtes de village en salle de concert ? Avec une acoustique correcte et un équipement adapté à un concert par exemple. Accueil des artistes, parc de matériel technique à disposition
Une aide à l'évaluation est également possible, sur la base de trois entrées : culturelle, éducation population, développement local.
Le label de « scène conventionnée multi-sites pour le spectacle vivant » et/ou collectivités.
autorise Scènes et Territoires à diffuser des œuvres, aider à la création
artistique, et monter des actions de sensibilisation artistique auprès des Financements
publics.
Enfin, Scènes et Territoires propose un programme de formation à d'objectifs avec :
l'échelle régionale sur la thématique culturelle : manifestation éco-responsable, sonorisation d'un spectacle, l'action culturelle au service du développement local etc.

Bénéficiaires :
- Habitants des territoires ruraux
- Porteurs de projet culturels des territoires d'intervention, associatifs et/ou collectivités.

Moyens financiers
:
Équipe de 5 salariés
Convention pluriannuelle d'état avec l’État, le Conseil Régional et 3 départements de la région (+ soutien du dernier, mais hors-convention)
Europe (FEADER) sur projets
Astuces du chef : Points d'intérêts
Au delà du soutien à une action culturelle ponctuelle, l'intervention de Scènes et Territoires a pour intérêt principal de mettre en mouvement d'une dynamique culturelle partagée (associations, collectivités, institutions) sur un territoire. Cette dynamique est le meilleur garant d'une pérennisation des actions culturelles sur le territoire.
Scènes et Territoires a donc un rôle majeur d'essaimage d'une dynamique inter-acteurs en faveur de la culture.
Cette fonction d'animateur culturel territorial itinérant est la grande innovation portée par Scènes et Territoires. L'itinérance est pertinente au regard des moyens financiers limités des territoires ruraux. L'enjeu principal est bien d'impulser une dynamique de territoire et d'anticiper sa pérennisation une fois l'animateur territorial (Scènes et Territoires) parti.
Pour cela, loin de ne proposer qu'un catalogue de spectacles, Scènes et Territoires a la volonté forte d'autonomiser progressivement les acteurs locaux. Cet accompagnement méthodologique est central dans leur
action.

Difficultés
La complexité des montages financiers : Scènes et Territoires intervient également en appui au montage (techniques, financiers...) des projets locaux. Malheureusement, la complexité des dossiers de subvention pour recevoir des subventions devient toujours plus compliquée, et les Les bénévoles doivent être des experts des
dossiers. C'est clairement un frein à l'émergence de projets culturels dans les territoires. Connaissance forcément incomplète des acteurs locaux : structure à vocation régionale, Scènes et Territoires ne peut évidement pas connaître l'ensemble des acteurs du territoire. C'est une limite car certains peuvent être oubliés dans une démarche qui se veut collective Mais cela peut être également un atout car Scènes et Territoires est neutre et peut donc amener des questionnements « innocents » sur certains partenariats. Dans ce fonctionnement, les Pays ont un rôle primordial pour identifier les bons interlocuteurs. Or, les incertitudes qui pèsent sur leur avenir interrogent par ricochet les actions de Scènes et Territoires.
La qualité du propos artistique : la motivation initiale des porteurs de projets relève souvent de l'animation culturelle. L'ambition de Scènes et Territoires est de les encourager dans ces démarches, mais en y incluant un propos artistique réfléchi. La crédibilité des projets culturels en milieu rural en dépend.

Limites
Des dynamiques locales inégales : Scènes et Territoires intervient toujours en appui d'acteurs locaux, notamment issus des 5 fédérations d'éducation populaires. Dans un contexte où ces fédérations sont mises à mal (délitements des financements), leur capacité d'action au niveau local sont au moins inégales, voire difficiles à maintenir par endroits. L'action de Scènes et Territoires permet de démultiplier le dynamisme local, mais ne peut pas pallier à sa faiblesse le cas échéant
Les réussites de la recette : Résultats ;
A l'origine, L'association Scènes et Territoires a été créée en 1997 par 5 fédérations d'éducation populaire
(Foyer Ruraux, MJC, FOL, Familles Rurales, Culture et Liberté). Les partenariats sont aujourd'hui élargis :
➢ les acteurs locaux pour la conception et la réalisation des actions culturelles : associations culturelles (et non culturelles parfois), communes, intercommunalités, établissements scolaires, artistes professionnels.
➢ des partenaires institutionnels et financiers : conseils généraux (Meurthe et Moselle, Moselle, Meuse, Vosges), la région Lorraine, l'Etat (SGAR, Ministère de la culture), Caisse d'Epargne et SACEM.
Un programme de formation est accessible à l'année pour les porteurs de projets locaux et de nombreux événements ont pu voir le jour, notamment porté par des dynamiques locales (cf site web pour plus de détails)

Perspectives
Devant la pertinence de ce rôle d'animateur territorial itinérant, il serait intéressant le concept à d'autres secteurs du développement territorial : formation/emploi, petite enfance, services à la personne, santé, mobilité, économie etc. Les compétences reposent davantage sur l'animation et le dialogue que sur une expertise pour chaque thématique.
Thématique de la recette : Education populaire, Culture Sports & Loisirs
Levier méthodologique utilisé : Développer l'attractivité du territoire, Mettre en réseau et coordonner les acteurs
Fiche rédigée par : Association ADRETS
Personne contact : Association Scènes et Territoires en Lorraine
Organisation : Association Scènes et Territoires en Lorraine
Mail : contact@scenes-territoires.fr
Téléphone : 03.83.96.31.37
Pour en savoir plus sur la recette : https://www.scenes-territoires.fr/
Ville concernée : 54320 MAXEVILLE