Un Campus Connecté en Ardèche, pour poursuivre ou reprendre des études supérieures à distance, sans quitter son territoire rural !

uncampusconnecteenardechepourpoursuivre_carrousel_a2c_2019.jpg
Le point de départ : Le Département de l'Ardèche présente de très bons résultats au BAC mais souffre d'une poursuite faible vers les études supérieures en comparaison avec la moyenne nationale, consécutifs à plusieurs freins repérés : frein économique, frein mobilité, frein culturel et psychologique (changement vers grande ville, adaptation environnement). Les élus se positionnent ainsi très vite en faveur d'une candidature à l'AAP national LORE (Lieu Objectif Réussite Etudiant) lancé en 2019 pour mettre en place un Campus Ardèche Connecté à la rentrée 2019, pour répondre à cette problématique.

A peine plus de 50 % des bacheliers ardéchois s’orientent vers des formations universitaires après le Bac alors que le taux de réussite aux examens des élèves ardéchois est souvent supérieur à la moyenne académique ou nationale. Le Département de l’Ardèche veut briser ce plafond de verre et faciliter l’accès aux études post-bac des jeunes Ardéchois.

Ces données sont à corréler avec le profil socio-économique des Ardéchois : l’Ardèche possède un des plus fort taux de précarité de la région Auvergne-Rhône-Alpes (14,8 %). Une caractéristique qui s’accroît chez les moins de 30 ans et dans les territoires les plus isolés et éloignés de l’offre de formation.

A cela s’ajoute une réelle problématique de mobilité sur toute une frange du territoire ardéchois (pas de ligne ferroviaire et faiblesse du réseau régional de transport en commun). Mais ces facteurs ne sont pas les seuls motifs des empêchements des étudiants, les raisons sont multiples. Elles sont aussi culturelles, psychologiques, liées à la santé ou à la situation familiale.

Objectifs visés :
✗ permettre aux jeunes ardéchois de faire des études supérieures sans subir les barrières de l’éloignement, du coût ou d’autres contraintes qui parfois pèsent sur l’ambition initiale
✗ apprendre à distance sans être isolé et en bénéficiant d’un coach et d’un esprit d’équipe qui facilite la réussite
Les ustensiles : Fonctionnement :
Ardèche Campus connecté (A2C) est un tiers-lieu d’enseignement supérieur à distance, d’une capacité d’accueil de 10 étudiants sur Privas. Ce cursus ouvrira dix places dès la rentrée 2019 pour les ardéchois qui viennent d'obtenir leur baccalauréat et qui sont empêchés dans leur mobilité en dehors du département pour suivre une formation post-bac en présentiel ; et les étudiants universitaires décrocheurs souhaitant se réorienter et/ou remettre le pied à l’étrier avec une formation à distance. A2C est labellisé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Les jeunes peuvent suivre la formation à distance de l'université de leur choix (licences, DAEU, DUT, BTS, BTS agricoles) avec 3000 formations en ligne dispensé en France, mais ouverte aussi vers formations vers l'international,
Le Tiers-Lieu s'organise de la manière suivante :
  • 1 espace dédié, aménagé, équipé et connecté avec espace de convivialité à Privas
  • 1 éventail de formations accessibles en cours à distance
  • 1 coach pour accompagner et animer le groupe-études, dédié au fonctionnement du tiers-lieu et en accompagnement méthodologique (et non pédagogique) des étudiants. Il accompagne également la dynamique collective entre les étudiants dans un esprit "promotion"
Critère de l'AAP : collaboration avec Université de proximité, ici Grenoble Alpes Université, qui a accompagné le transfert pour la création de la fiche de poste du coach.

Financement : Locaux appartiennent au département, Ministère finance à hauteur de 50 000 € le poste de coach + 1000 € par étudiant par an.
Astuces du chef : Éléments facilitateurs :
Le Département a très vite répondu à l'AAP, permettant d'être sélectionné parmi les 10 premiers territoires pilotes en France
communication proactive du département vers les chefs établissement lycées, les missions locales et les coordinateurs jeunesse
Le Département de l'Ardèche a pu rapidement identifié et mettre un espace adéquat à disposition pour les besoins de la mise en œuvre d'A2C. Le site est situé à Bézignol à Privas, à 10 mn à pied du centre-ville, et représentait déjà un espace à vocation pédagogique hébergeant d'autres partenaires (OCCE, Canopée)

Points de vigilance :
- Nécessaire présence des étudiants en formation à A2C sur les sessions d'examen des formations suivies : quels enjeux financiers et de mobilité connexes ?
- Provenance des candidats : moitié des jeunes qui sont de Privas / autres du Nord-Ardèche : quelles problématiques de logement et de mobilité peuvent exister pour ces jeunes ? Bénéficient-ils d'un accompagnement ?
Les réussites de la recette : A l'été 2019, déjà 30 candidatures

Perspectives :
Intégrer d'autres antennes d'A2C suite à l'expérimentation (Aubenas...)
Travailler à répondre aux besoins et problématique liés au logement : mise en relation des jeunes avec la maison des jeunes travailleurs - ils explorent en ce moment les possibles côté logement - j'envoie lien vers habitat intergénérationnel
Perspectives de déploiement au niveau national dès 2020
Thématique de la recette : Formation professionnelle et Emploi, Tiers-Lieu
Levier méthodologique utilisé : Accompagner et former les jeunes, Développer l'attractivité du territoire, Mobiliser des outils financiers
Fiche rédigée par : Association ADRETS
Personne contact : Ibrahim Issa Moussa, en charge du déploiement d'Ardèche campus connecté
Organisation : Direction éducation, jeunesse, vie associative, Département de l'Ardèche
Mail : iissamoussa@ardeche.fr
Téléphone : 07 75 66 79 44 ou au 07 58 49 11 70
Pour en savoir plus sur la recette : http://www.ardeche.fr/1603-ardeche-campus-connecte-a2c.htm
Ville concernée : Privas